Traitement hydrofuge de toiture Jurbise

Un traitement hydrofuge de toiture à Jurbise ? Notre couvreur s’en charge !

0485/804 834

traitement hydrofuge de couverture Jurbise

traitement hydrofuge de couverture Jurbise

Un toit en ardoises éternit ou naturelles, en tuiles, en zinc, en tôles… doit vous assurer une bonne protection contre les intempéries. En cela, il est indispensable qu’il soit parfaitement imperméable. C’est de cela que s’assure notre couvreur lors de toute hydrofugation de toit à Jurbise.

Imperméabiliser une toiture est indispensable pour que le matériau de votre toit repousse l’eau de pluie au lieu de la laisser s’imprégner et créer des infiltrations dans votre logement. Mais, cela permet aussi de conserver votre toit en bon état, sa couleur d’origine mais aussi de prévenir les fissures.

Pour touttraitement imperméabilisant de toiture à Jurbise, notre entreprise de couverture utilise des produits à base d’eau ou de résine acrylique siliconée. Ce sont ces composants qui permettent à l’eau de glisser sur votre couverture et d’emmener toutes les saletés et poussières ce qui fait que votre toit reste propre plus longtemps.

Pour le traitement hydrofuge de votre toiture à Jurbise contactez-nous :

0485/804 834

Pourhydrofuger une toitureà Jurbise, notre couvreur utilise essentiellement deux types de produit. Le premier est un imperméabilisant filmogène qui, une fois sec, constitue un film protecteur sur l’ensemble de votre toit pour le protéger de toute infiltration d’eau. Le second produit imperméabilisant est à effet perlant. Il laisse visuellement l’impression qu’il y a des gouttelettes sur votre toit. Mais, il pénètre dans le matériau pour le protéger au lieu de le recouvrir d’un film. Cela permet de le laisser respirer, ce qui est indispensable pour sa longévité.

Notre couvreur à Jurbise vous présentera les spécificités de chaque produit d’hydrofugation de toit afin que vous puissiez faire le choix qui vous apportera la meilleure satisfaction. Ensuite, il vous remettra un devis pour traitement hydrofuge de toiture.

Le traitement imperméabilisant de toiture à Jurbise ne peut être réalisé que sur un toit propre pour qu’il soit réellement efficace. C’est pourquoi, avant d’imperméabiliser une toiture, notre couvreur commence par un nettoyage de toit méticuleux. Selon le matériau de votre toit et son état, il peut utiliser différentes méthodes comme le nettoyage haute pression, basse pression ou encore une brosse dure et de l’eau. Dans tous les cas, il retire toutes les taches, les saletés, les poussières, les mousses et les lichens. Il poursuit par l’application d’un produit de démoussage afin d’éliminer les éventuels résidus de végétation et empêcher qu’elle ne repousse trop rapidement.

C’est seulement une fois que ces étapes préalables sont réalisées qu’il est possible d’hydrofuger une toiture. Pour cela, notre couvreur  à Jurbise applique le produit imperméabilisant sur toute la surface de votre toit en procédant du bas vers le haut et en réalisant deux couches pour un maximum d’efficacité. Il a toutes les compétences requises pour utiliser la juste dose pour que le traitement imperméabilisant de toiture apporte une réelle protection mais sans surdoser pour ne pas que cela entraîne de coulures disgracieuses.

Profitez de tous les avantages d’un toit parfaitement étanche grâce à l’hydrofugation de toit à Jurbise ! Prenez contact avec notre entreprise de couverture, nous établirons un devis pour traitement hydrofuge de toiture dans les plus brefs délais !

Voir +

Jurbise

Le château des Viviers est construit au lieu-dit « Le Chêne du Berger » enclavé dans un parc de 24 hectares où se trouvaient des étangs ou viviers (d’où son nom). On situe sa construction au XIXe siècle bien qu’une armoiries avec la mention « 1728 » a été retrouvée dans la bâtisse. Il s’agit d’un château de style éclectique, néo-classique et néo-traditionnel. En 1860, il est la propriété de Pierre De Patoul Comte/ Chevalier[Quoi ?] (faisant partie de la noblesse belge). De 1898 à 2000, il appartient à la famille de la Barre d’Erquelinnes - Obert de Thieusies[4]. Durant cette période, Henri de La Barre d’Erquelinnes a construit une chapelle et deux sœurs de Masnuy ont construit une petite école pour les enfants de la région car il n’y avait pas d’établissement scolaire à proximité. En 1909, le Prince Albert, futur Roi des Belges, y loge avec son épouse lors d’exercices sur le camp militaire de Casteau.

En 2004, après quelques années d’abandon, il est racheté par Madame Gillion-Snickers qui le rénove. En 2016, Madame Gillion-Snickers est la propriétaire du château. Dans le domaine, on trouve un potager organisé dans le respect des croyances chrétiennes médiévales, avec des symboles du jardin d’Eden. Au fond de ce potager se trouve l’orangerie qui, après rénovations, est devenue un musée de poupées[5] (en cire, en tissus, en papier, etc.) où est exposée la collection personnelle de Madame Gillion-Snickers. Les bâtiments composant les anciennes écuries ont été transformés en garage et en conciergerie. Des outils agricoles d’antan y sont conservés et exposés. En 2016, il s’agit de l’école des Bruyères et, tous les dimanches, un office religieux est donné dans la chapelle. Dans cette chapelle, on retrouve des obiits (blasons mortuaires) de différentes familles et notamment de la famille de la Barre d’Erquelinnes. En 2016, le château est une propriété privée et non-accessible au public.

A l’origine, en 1858, il comporte un bâtiment agricole et une petite maison qui appartient à Monsieur Behault de Ghlin. Le domaine est situé sur un ensemble de champs dénommé « Couture du Moustier ».

Étancheur

L’étancheur est celui qui prévoit l’étanchéité d’un ouvrage, les techniques et les matériaux à employer pour prévenir toute infiltration d’eau, d’humidité ou tous autres éléments extérieurs dans une construction.

C’est un métier du bâtiment qui a trait au génie civil et qui concerne principalement le terrassement des fondations et la préparation du gros œuvre. La principale activité de l'étancheur ou étanchéiste est de mettre en œuvre des matériaux essentiellement sur les toitures terrasses et les parkings des bâtiments. Il applique plusieurs sortes de matériaux soit sous forme liquide, soit des membranes PVC ou des membranes bitumineuses élastomères (SBS) ou propylène (APP), soit de l'asphalte qui est un des plus anciens matériaux connus

L’eau fait partie de l’environnement de toutes les constructions. Les structures enterrées sont en contact permanent avec les eaux de ruissellement ou/et la nappe phréatique. Les façades et les toitures sont exposées aux intempéries. À l’intérieur des bâtiments, les infiltrations d’eau, les fuites de canalisations, les remontées capillaires peuvent provoquer de gros dégâts. Les ouvrages hydrauliques, bassins, piscines, réservoirs, canalisations, etc., etc. doivent contenir et véhiculer les fluides sans fuite.

Nos Services


Call Now Button