Couvreur Jurbise

Des problèmes de couverture  à Jurbise ? Faites appel à notre réparateur de toit !

0485/804 834

couvreur Jurbise

couvreur Jurbise

Vous avez des travaux à réaliser sur votre toit  à Jurbise ? Notre couvreur intervient sur tous les types de toitures qu’elles soient composées d’ardoises naturelles ou éternit, de tuiles, de zinc… et cela sur des bâtiments d’habitation ou des locaux professionnels. Alors, en cas de besoin, appelez vite notre entreprise de couverture.

En tant que spécialiste de la toiture à Jurbise, vous avez la possibilité de faire appel à notre couvreur pour tous les travaux qui la concernent comme :

  • La réparation de toiture : Quand votre toit subit des dégradations, il faut agir rapidement pour mettre fin aux infiltrations d’eau qui laissent l’humidité s’installer dans votre logement. Notre réparateur de toit peut ainsi réaliser un changement de tuiles, une rénovation de souche de cheminée, une réparation de faîtage, des travaux de zinguerie au niveau des éléments de toit… Pour chaque problème rencontré, il aura une solution efficace à vous apporter !
  • Le nettoyage de toiture : Saletés, poussières et végétation s’invitent sur votre toit. La mission de notre couvreur est de les retirer pour redonner tout leur éclat à votre couverture. Il effectue alors un nettoyage de toiture complété par un démoussage et un traitement hydrofuge de toiture pour qu’il soit propre mais aussi robuste.

Pour vos travaux de toiture à Jurbise contactez-nous :

0485/804 834

  • L’étanchéité de toit terrasse : Si votre toit terrasse présente des défauts qui l’empêchent d’être parfaitement étanche, notre réparateur de toit va poser un revêtement bitumineux dessus afin de la rétablir de façon durable.
  • La pose de gouttières : Qu’elles soient en alu, en PVC, en zinc ou en cuivre, les gouttières sont indispensables pour récolter les eaux de pluie et les acheminer loin de votre logement afin qu’il n’y ait pas de problème d’humidité. Notre couvreur vous aide dans leur choix et en réalise la pose.
  • L’isolation des combles : Pour plus de confort et réaliser des économies d’énergie, l’isolation des combles est la meilleure solution. Notre couvreur peut isoler des combles perdus ou aménageables en utilisant diverses techniques comme l’isolation par l’intérieur, par l’extérieur ou encore par soufflage, selon les situations.
  • La peinture de toit : Les couleurs de vos tuiles ou de vos ardoises passent avec le temps et confèrent à votre bâtiment un aspect terne. Avec une peinture de toit, notre couvreur les ravive pour redonner à votre toit tout son éclat !

Notre couvreur à Jurbise a toutes les compétences requises pour réaliser l’ensemble de ces prestations avec la plus grande rigueur. Il peut aussi prendre soin de vos façades grâce au ravalement de façade qui consiste en un nettoyage des murs extérieurs puis un traitement de ceux-ci pour éliminer tous les défauts avant d’appliquer une finition comme de la peinture ou du crépi.

Pour tous vos travaux de couverture à Jurbise et de façade, note couvreur se tient à votre disposition. Alors appelez vite notre entreprise de toiture à Jurbise afin de nous faire part de votre projet et convenir d’un rendez-vous avec notre réparateur de toit !

Voir +

Jurbise

Le château des Viviers est construit au lieu-dit « Le Chêne du Berger » enclavé dans un parc de 24 hectares où se trouvaient des étangs ou viviers (d’où son nom). On situe sa construction au XIXe siècle bien qu’une armoiries avec la mention « 1728 » a été retrouvée dans la bâtisse. Il s’agit d’un château de style éclectique, néo-classique et néo-traditionnel. En 1860, il est la propriété de Pierre De Patoul Comte/ Chevalier[Quoi ?] (faisant partie de la noblesse belge). De 1898 à 2000, il appartient à la famille de la Barre d’Erquelinnes - Obert de Thieusies[4]. Durant cette période, Henri de La Barre d’Erquelinnes a construit une chapelle et deux sœurs de Masnuy ont construit une petite école pour les enfants de la région car il n’y avait pas d’établissement scolaire à proximité. En 1909, le Prince Albert, futur Roi des Belges, y loge avec son épouse lors d’exercices sur le camp militaire de Casteau.

En 2004, après quelques années d’abandon, il est racheté par Madame Gillion-Snickers qui le rénove. En 2016, Madame Gillion-Snickers est la propriétaire du château. Dans le domaine, on trouve un potager organisé dans le respect des croyances chrétiennes médiévales, avec des symboles du jardin d’Eden. Au fond de ce potager se trouve l’orangerie qui, après rénovations, est devenue un musée de poupées[5] (en cire, en tissus, en papier, etc.) où est exposée la collection personnelle de Madame Gillion-Snickers. Les bâtiments composant les anciennes écuries ont été transformés en garage et en conciergerie. Des outils agricoles d’antan y sont conservés et exposés. En 2016, il s’agit de l’école des Bruyères et, tous les dimanches, un office religieux est donné dans la chapelle. Dans cette chapelle, on retrouve des obiits (blasons mortuaires) de différentes familles et notamment de la famille de la Barre d’Erquelinnes. En 2016, le château est une propriété privée et non-accessible au public.

A l’origine, en 1858, il comporte un bâtiment agricole et une petite maison qui appartient à Monsieur Behault de Ghlin. Le domaine est situé sur un ensemble de champs dénommé « Couture du Moustier ».

Couvreur

Un couvreur est un professionnel du bâtiment qui pose sur les toits un revêtement étanche constituant la couverture, qui l'entretient et la répare. Il travaille des matériaux divers tels que : les tuiles, l'ardoise, le zinc, les tôles, le bitume, le chaume, les bardeaux, le bois (liteau, volige), etc. Il peut poser également le support de la couverture et divers ouvrages accessoires destinés à la protection climatique du bâtiment (isolation thermique, sous-toiture) et autres.

Ce type de couvreur réalise toutes les opérations relatives à la pose, à l’entretien ou à la réfection des revêtements, plus particulièrement en tuiles ou ardoises de toitures en pente et de façades. Avant de mettre en place la couverture proprement dite, il procède à l’isolation du toit, met en place la sous-toiture et le lattis ou lattage (ensemble des lattes qui soutiennent les tuiles) en tenant compte de la possibilité d’installer des fenêtres de toit, des panneaux solaires et des systèmes de ventilation, des antennes diverses. Une fois la couverture achevée, il se charge des travaux de finition relatifs aux bords des toits, au faîtage et aux divers systèmes d’évacuation des eaux pluviales.

Cette profession s'exerce en plein air, sur des chantiers de construction ou de rénovation. L'activité est généralement organisée en petites équipes. L'exercice de ce métier implique de respecter scrupuleusement les règles de sécurité, les règles techniques et d'entretenir de bonnes relations avec les autres professionnels de la construction.

Nos Services


Call Now Button